Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Politique maritime intégrée mer et littoral
 

Présentation générale

Les espaces maritimes placés sous souveraineté française sont immenses et répartis dans tous les océans : de l’ordre de 11 millions de km². Ils sont répartis en façades maritimes (hexagone) et en bassins maritimes (outre-mer). La Martinique appartient au bassin des Antilles.

La France ne se désintéresse pas pour autant de la haute mer (bien commun) qui est hors souveraineté des Etats côtiers.

La France dispose d’une stratégie maritime arrêtée par décret : la Stratégie Nationale pour la Mer et le Littoral adoptée en 2017 (Article R219-1 du code de l’environnement)

Par ailleurs, une gouvernance dédiée à la mer a été mise en place avec, à l’échelle nationale, le Conseil national de la Mer et des littoraux (CNML) et à l’échelle des façades et des bassins maritimes, les Conseils maritimes de façade (hexagone) et de bassin (Outre-mer).

=> prendre connaissance de la SNML
=> Arrêté du 7 avril 2016 portant nomination des membres du Conseil national de la mer et des littoraux

Deux grandes orientations sont poursuivies :

1. Le bon état de la mer
2. La transition écologique et le développement durable des activités maritimes

Des stratégies par façade et bassin doivent être élaborées : les documents stratégiques de façade ou de bassins maritime (DSBM). Le travail est en cours pour le bassin des Antilles.

Pour atteindre les objectifs de la SNML puis des DSBM, plusieurs actions doivent être entreprises :

  • la gestion intégrée terre-mer : tout projet, programme terrestre doit considérer son impact sur la mer et inversement. Plusieurs actions de gestion intégrée des zones côtières (GIZC) ont été engagées en Martinique
  • la planification des activités en mer : il s’agit de définir la vocation des espaces maritimes pour éviter les conflits d’usages et d’occupation
  • la croissance bleue : il s’agit de soutenir et d’encourager les filières traditionnelles et émergentes de l’économie maritime. Au plan national, a été institué le Comité France Maritime qui réunit l’État, les régions et les représentants professionnels des différentes filières de l’économie maritime réunis au sein du Cluster maritime français. En Martinique, un Comité Martinique-Maritime est en création avec le Cluster maritime martiniquais
  • la coopération internationale et régionale
 
 

Les Assises de l’Outre-mer

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 mars 2018 (modifié le 29 mars 2018)

Les Assises des Outre-mer sont un temps d’échange et de réflexion avec l’ensemble des ultra-marins. C’est l’occasion pour chacun de prendre la parole et de s’exprimer sur des projets de développement qui serviront à construire la politique du gouvernement pour le quinquennat en cours.

En Martinique, les ateliers mêlant élus, services de l’état et forces vives des outre-mers (professionnels, associations, etc) sont en cours depuis novembre 2017.

La thématique maritime est représentée notamment dans l’atelier “Se tourner vers la mer”, lors duquel sont discutés les projets relatifs à l’économie bleue. Il est à noter également que la thématique maritime est une composante majeure de nombreux autres ateliers, parmi lesquels le tourisme, la biodiversité ou encore le transport.

A ce stade, la concertation au sein de l’atelier a permis de faire remonter une trentaine de projets :

- sur la thématique "aquaculture" : projet de centre technique aquacole et d’investissements pour des fermes aquacoles redimensionnées afin de relancer la filière.

- sur la thématique "pêche" : projet de dimensionnement de la future flotte de pêche dans le cadre d’un possible financement public des futurs navires de pêche, ou encore de centre de gestion pour les pêcheurs afin de professionnaliser les pêcheurs et améliorer leur gestion d’entreprise.

- sur la thématique "nautisme" : projets d’augmentation de capacités d’accueil pour les plaisanciers (ports, zones de mouillage) dans l’objectif de développer l’itinérance nautique à l’échelle du bassin Antilles et de promouvoir les iles françaises comme destination nautique, ainsi que des projets de développement des sports et des évènements nautiques.

- sur la thématique "formation" : projet de création d’une structure réunissant l’ensemble des formations aux métiers de la mer existants en Martinique.

- sur la thématique "patrimoine" : projet de valorisation du patrimoine culturel et maritime de la Martinique.

Pour plus d’informations ou pour participer :

assises972@cayribe.com et dm-martinique@developpement-durable.gouv.fr